Régime anti-inflammatoire - pourquoi important pour une belle peau ?

De nombreux problèmes de peau sont basés sur des processus inflammatoires. Ils passent souvent inaperçus. Ils entraînent des dommages par oxydation, un vieillissement cutané plus rapide et d'autres problèmes. Manger le bon régime peut éliminer le carburant de l'inflammation. Que comprend-il et comment l'intégrez-vous dans votre vie quotidienne - également végétalien ? Lisez la suite !

Entzündungshemmende Ernährung – warum wichtig für schöne Haut? | Five Skincare

Nutrition anti-inflammatoire et belle peau

Votre alimentation a un impact majeur sur l'apparence de votre peau. Les micronutriments revêtent une importance particulière. Ils peuvent favoriser la régénération de votre peau, renforcer son autoprotection et même réduire l'inflammation. De nombreuses affections cutanées désagréables peuvent être attribuées à cela, telles que la rosacée, le psoriasis, la névrodermite ou encore l'acné. De plus, l'inflammation accélère le vieillissement cutané. Le sujet vous intéresse donc pas seulement en cas d'inflammation visible.

La fonction de l'inflammation

Inflammation aiguë :

L'inflammation fait partie de votre réponse immunitaire. Son but est d'éliminer les germes et les toxines. La rougeur et la chaleur après les blessures sont typiques. Par exemple, si vous vous coupez, des bactéries pénètrent dans la blessure. Le pire est débusqué avec l'hémorragie. Le reste est "brûlé" lors de la prochaine phase de guérison. Par conséquent, l'inflammation dans de tels cas est tout à fait normale. Cela devient problématique lorsqu'ils ne se calment pas correctement. C'est souvent le cas, par exemple, des affections cutanées inflammatoires.

Inflammation silencieuse :

Toutes les inflammations ne sont pas aussi évidentes qu'un gros bouton rouge. Il existe aussi des inflammations silencieuses, souvent chroniques. Vous ne ressentez ni ne voyez rien à leur sujet. Mais ils sont là et augmentent le stress oxydatif dans votre corps. Ils peuvent donc être la cause et le carburant de certaines maladies de la peau.

💡 Astuce : L'inflammation silencieuse favorise le stress oxydatif. Nous avons déjà discuté en détail de la nocivité des radicaux libres pour votre peau. Ils attaquent les cellules saines et accélèrent le vieillissement cutané.

Maladies inflammatoires de la peau

Cette catégorie comprend, par exemple, la rosacée, le psoriasis, la névrodermite et l'acné. Des plaques de peau rouges, enflées ou chaudes rendent ces problèmes évidents. Certains aliments et substances messagères déclenchées lors de leur consommation favorisent l'inflammation chronique. D'autres réduisent l'inflammation.

Cosmétiques naturels purs de FIVE. Maximum 5 ingrédients, végétaliens. Découvrez les cosmétiques naturels sans additifs.

Quels nutriments inhibent l'inflammation ?

Vous soupçonnez peut-être déjà que certains aliments aggravent votre peau. Mais lesquels ? Et pouvez-vous changer votre alimentation pour améliorer votre peau ? Oui, vous pouvez influencer positivement la guérison avec. Les micronutriments suivants jouent ici un rôle important. Vous pouvez difficilement en avoir assez.

fibre

Une alimentation riche en fibres favorise une flore intestinale saine. C'est important. Les "bons" microbes convertissent les fibres en acides gras anti-inflammatoires 👍. Si, en revanche, les "mauvais" microbes de l'intestin prédominent, davantage de substances pro-inflammatoires se forment 👎.

Acides gras oméga-3

Les acides gras insaturés sont bons, nous le savons déjà. Cependant, il y a des différences ici. Les oméga-3 ont un effet anti-inflammatoire1,2 👍, tandis que les oméga-6 favorisent l'inflammation 👎. Il est important d'assurer un bon rapport des deux acides gras. Malheureusement, les oméga-3 sont loin d'être présents dans notre alimentation occidentale. La majeure partie est disponible dans le poisson, mais il existe également des sources végétales.

🌱Important pour un régime végétalien : les oméga-3 d'origine végétale manquent de certains acides gras qui assurent une belle peau. Bien que votre corps puisse les fabriquer à partir d'oméga-3 d'origine végétale, il a besoin d'une quantité proportionnellement plus importante pour le faire. Notre article sur les acides oméga-3 explique comment en consommer suffisamment avec un régime végétalien.

Antioxydants

Ces piégeurs de radicaux réduisent le stress oxydatif, qui accélère le vieillissement cutané. Il a de nombreux déclencheurs. L'un d'eux est l'inflammation sous-jacente. Si vous consommez le plus d'antioxydants possible, vous contrecarrez les conséquences du stress oxydatif.

Vitamine D et Magnésium

Les deux ont un effet anti-inflammatoire. Pourquoi les nommons-nous du même souffle ? Ils travaillent ensemble. S'il y a un manque de magnésium, votre corps produit moins de vitamine D. S'il y a un manque de vitamine D, votre corps ne peut pas utiliser correctement le magnésium. Bref, s'il vous en manque un, il vous manque les deux.

À quoi ressemble un régime anti-inflammatoire

Voilà pour la théorie. Alors comment répondre à vos besoins en ces micronutriments anti-inflammatoires ? Et que devriez-vous éviter si possible ?

Prenez beaucoup de ça...

Fruits, légumes et herbes frais

Beaucoup de vitamines et de pigments végétaux qu'ils contiennent ont un effet antioxydant, par exemple les caroténoïdes, les flavonoïdes ou les vitamines A, C et E. Les baies et les poivrons en particulier sont également riches en fibres.

☝️ Astuce : Chaque jour une cuillère à soupe de concentré de tomate vous apporter ce coup de pied antioxydant. Il est riche en lycopène, ce qui est particulièrement important pour une belle peau.

Légumineuses

Les lentilles, pois et autres sont riches en fibres et protéines. C'est idéal pour vous fournir suffisamment de protéines dans le cadre d'un régime végétalien. Parce qu'ils sont nécessaires à une croissance cellulaire saine, y compris dans la peau.

Produits à grains entiers

Mieux vaut choisir des grains entiers que de la farine blanche et préférer l'avoine, le seigle ou l'orge au blé. Contexte : lors de la métabolisation de la farine blanche facilement digestible, la glycémie et le taux d'insuline augmentent. Cela favorise l'inflammation et, au passage, la production de sébum - bonjour, peau grasse !

Noix et graines

Elles sont riches en fibres et en minéraux antioxydants comme le magnésium, le sélénium et le zinc. Les noix et les graines de lin sont également riches en acides gras oméga-3, ce qui en fait une excellente source de ces graisses importantes pour les végétaliens.

Huiles végétales saines

Dans le passé, les graisses étaient généralement diabolisées. Aujourd'hui, nous savons qu'il faut faire une distinction. Les huiles végétales bio, pressées à froid et polyinsaturées sont des substances au pouvoir absolu. Utilisés correctement, ils peuvent inhiber l'inflammation dans le corps - mot-clé oméga-3. Cependant, ils sont extrêmement sensibles et ne doivent pas être chauffés. Il est préférable de les conserver au réfrigérateur et de les verser directement sur vos aliments.

☝️ L'huile de lin contient le plus d'oméga-3 de tous les aliments végétaliens. Il ne devrait manquer dans aucune cuisine. J'ai consacré un article entier à l'huile de lin car je la trouve si importante. Lisez ici comment vous pouvez inclure suffisamment d'acides gras oméga-3 dans votre alimentation végétalienne. Conseil : Mettez 2 cuillères à soupe d'huile de lin sur votre muesli le matin !

Et un peu...

Sucre et farine blanche

Lorsque vous utilisez des glucides faciles à digérer, des produits métaboliques sont produits dans le corps qui favorisent l'inflammation. Les experts associent donc une consommation excessive de sucre à une augmentation des maladies inflammatoires. Malheureusement, le régime occidental en fait trop avec le "sucre la journée". Si vous souhaitez limiter votre consommation de sucre, évitez les sucres cachés dans les boissons, les plats cuisinés et les pâtisseries.

Graisses cachées et chauffées

Les plats cuisinés contiennent souvent des graisses cachées qui ne sont pas vraiment bonnes pour la santé. De plus, des acides gras trans peuvent être produits lorsque les graisses sont chauffées. Ils favorisent l'inflammation et sont généralement très malsains. On les retrouve principalement dans les aliments frits comme les frites ou les frites, mais aussi dans les pâtes feuilletées, les biscuits et les plats cuisinés. Mais même les huiles végétales de haute qualité peuvent se transformer en gras trans lorsqu'elles sont chauffées. Ils sont encore plus rapides. En général, chauffez donc le moins possible les graisses. Et utilisez des graisses appropriées pour la friture et la cuisson. L'étiquette vous dira ce qu'ils sont.

Conservateurs

Fumer, trop d'alcool - les deux ne sont pas bons pour la peau. Ils provoquent des processus d'oxydation qui donnent rapidement à votre peau un aspect vieilli.

stress

Qui a du stress volontairement ? Mais même si vous ne pouvez pas l'éteindre complètement, cela vaut la peine d'intégrer consciemment des phases de relaxation dans votre routine quotidienne. Parce que lorsque vous êtes stressé, votre corps produit des cytokines inflammatoires. Au fait, le stress chronique endommage votre peau de plusieurs façons.

Un régime anti-inflammatoire est bon pour votre peau

Vous pouvez lutter contre les affections cutanées inflammatoires grâce à vos habitudes alimentaires et de vie. Ceci est bien sûr particulièrement aigu si vous souffrez de problèmes tels que le psoriasis, la névrodermite, l'acné ou la rosacée.Mais même si votre peau n'est pas si manifestement enflammée, cela vaut la peine d'y prêter attention, car une inflammation silencieuse et subliminale peut devenir un fardeau permanent sans être remarquée.

Incorporer des aliments anti-inflammatoires dans votre vie quotidienne est également plus facile que vous ne le pensez. Vous n'avez pas besoin de suppléments coûteux pour cela. Une alimentation colorée et saine est bien meilleure.

Bon appétit !
Votre Anna

.

Nos cosmétiques naturels

"Aucune crème ne devrait contenir plus d'ingrédients que vous ne pouvez en compter sur une main."

Anna Pfeiffer